Marc-André Bédard : Une source d’inspiration

OUI Québec

« Faire la souveraineté, c’est convaincre, animer un milieu et sa population, s’inscrire dans tous les secteurs d’activités. »

Marc-André Bédard, 2007

Voilà ce qui animait toujours cet infatigable militant de la cause de l’indépendance, 35 ans après son départ de la politique active. Son amour et son ambition pour le Québec et pour les Québécois·e·s constituent la trame de fond de cette longue et prolifique vie d’engagement au service de sa communauté et de ses concitoyen·ne·s.

Ses convictions inébranlables à l’égard de l’indépendance du Québec l’ont amené à s’engager auprès de René Lévesque lors de la fondation du Parti Québécois, à servir  comme député de Chicoutimi puis comme ministre  et à continuer sa vie durant à s’investir au quotidien pour convaincre et faire partager son insatiable goût du pays.

Il rêvait de justice, d’avenir et de liberté pour le peuple québécois. Il était soucieux de demeurer connecté aux besoins et aux aspirations de la population. Enfin, il n’a jamais manqué de rappeler que c’est avec et pour chacune et chacun d’entre nous, par-delà la diversité des convictions personnelles de chacun, par-delà les velléités partisanes, qu’il fallait ensemble construire le pays du Québec.

Marc-André Bédard demeurera une source d’inspiration pour les OUI Québec, parce qu’il était en soi un véritable antidote face à la partisannerie, au désengagement citoyen, à la morosité et au cynisme politique ambiants. 

Le plus bel hommage que nous puissions rendre à cet homme d’exception passe par notre volonté de continuer à porter fièrement le projet d’indépendance, en lui donnant tout son sens dans le Québec d’aujourd’hui et en ne ménageant aucun effort pour le faire advenir.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email