Comités thématiques

Environnement et indépendance

Le comité Environnement et indépendance organise des activités visant à informer et mobiliser autours des enjeux environnementaux. En organisant des conférences et des actions militantes, le comité souligne comment la fédération canadienne freine notre capacité collective à répondre à l’urgence climatique.

Jeunes indépendantistes

Le comité Jeunes indépendantistes vise à mettre en place un réseau de jeunes indépendantistes afin de mobiliser et soutenir des actions de promotion de l’indépendance. Il organise différentes activités permettant de créer et maintenir des liens entre les jeunes indépendantistes de toutes allégeances politiques, mais qui partagent un but commun : travailler activement afin de faire du Québec un pays.

Suivez les Jeunes indépendantistes :

Réseau des Citoyennes pour l'indépendance (RÉCI)

Le Réseau des Citoyennes pour l’indépendance du Québec (RÉCI) rassemble des femmes indépendantistes de tous les horizons afin d’organiser des débats publics sur les enjeux contemporains auxquels les femmes sont confrontées et de réfléchir le projet d’indépendance du Québec pourrait comme un socle permettant de fonder une société émancipée reposant sur une équité réelle.

Autochtones et indépendance

Le groupe Autochtones et indépendance a pour mandat d’établir des relations avec les nations autochtones, dans le cadre desquelles seront abordées diverses interprétations de l’histoire depuis le premier contact entre Autochtones et Européens, de même que l’exploration des attentes des nations autochtones quant à notre avenir commun dans un Québec indépendant.

Son mandat comprend aussi des activités visant à convaincre les Québécois·e·s en général, et les indépendantistes en particulier, de la nécessité morale, politique et stratégique d’une solide entente d’égal à égal avec les nations autochtones.

Communautés culturelles et indépendance

Le comité Communautés culturelles et indépendance établit des contacts avec les groupes et associations regroupant des personnes issues des différentes communautés culturelles dans le but de susciter une plus grande implication de celles-ci dans la définition du projet d’indépendance du Québec et la mobilisation qui en découle.